Itinéraire des activités à faire en Martinique

Logée entre la mer des Caraïbes et l’Océan Atlantique, l’île de la Martinique et ses paysages de carte postale font rêver n’importe qui à la recherche de plages paradisiaques et de flore tropicale. En plus, grâce aux nombreuses activités à faire en Martinique, l’île est parfaite pour les amateurs de la nature et les aventuriers.

Surnommée “l’île aux fleurs”, la Martinique fait partie de l’arc volcanique de l’archipel des Petites Antilles, entre la Dominique au nord et Sainte-Lucie au sud. Elle a été désignée Réserve de Biosphère UNESCO depuis 2021 pour tout son territoire terrestre et marin. Tout comme d’autres îles d’outre-mer, elle se divise en quatre arrondissements : Saint-Pierre au nord-ouest, La Trinité au nord-est, Fort-de-France au centre et Le Marin au sud. 

Bien que d’une superficie assez petite avec 60 km de longueur et 30 km de largeur, il y a beaucoup de choses à faire en Martinique et cet article va vous le prouver ! Alors si vous comptez vous y rendre prochainement, découvrez ici les meilleures activités à faire en Martinique !

Le sud de la Martinique, paradis des plages

Fraîchement débarqué à l’aéroport international de la Martinique, dans la commune du Lamentin, après environ huit heures de vol depuis Paris, vous n’aurez sûrement qu’une seule envie : vous détendre au bord des plages paradisiaques du sud de l’île. Et c’est bien évidemment LA chose à faire en Martinique. Alors commençons ce voyage des activités à faire en Martinique par le sud, dans l’arrondissement Le Marin, la zone la plus touristique de l’île.

Cuisine créole et activités nautiques dans la commune des Anses-d’Arlet

Toute personne en voyage en Martinique se doit de revenir avec la photo du village des Anses-d’Arlet et de son église depuis le bout de son ponton, au-dessus des eaux turquoises au bord de sa plage. Les Anses-d’Arlet est une commune possédant un village charmant, au bord de la mer des Caraïbes, de quoi débuter en beauté ce voyage en Martinique. C’est par ailleurs l’occasion de découvrir la culture culinaire de l’île grâce aux nombreux restaurants locaux présents ici, l’une des choses à faire les plus importantes lors d’un voyage étant bien sûr de goûter aux spécialités propres à la région visitée !

Préparez vos papilles et dégustez quelques plats créoles martiniquais :

  • en entrée, commencez par des accras de morues, de crevettes ou de légumes pour vous mettre en appétit, ou bien goûtez le féroce, composé de chaire d’avocat, de morue dé-salée, de farine de manioc et de piment, grand nom de la gastronomie martiniquaise !
  • en plat principal, beaucoup de recettes épicées sauront vous ravir, mais il est indispensable de déguster des fruits de mer (par exemple le lambi, un mollusque issu de conques), ainsi qu’un poulet boucané, incontournable si vous aimez la street-food !
  • et pour le dessert, laissez vous tenter par de la pomme cannelle, un fruit de l’île portant bien son nom ; un gratin de bananes, mélange sucré-salé très intéressant ; ou tout simplement un pain au beurre chocolat qui vous rappellera les pâtisseries françaises.
Excursion seabob Anses d Arlet

Une fois le ventre plein, vous aurez l’énergie suffisante pour réaliser toutes sortes d’activités nautiques praticables aux Anses-d’Arlet : wakeboard, ski nautique, paddle, plongée et excursion en bateau pour aller rencontrer les dauphins des Caraïbes, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer ! La commune des Anses-d’Arlet offre également des spots incroyables pour faire du snorkeling en compagnie de tortues de mer, dont l’Anse Dufour, une plage de sable blanc magnifique, ainsi qu’à quelques minutes de marche plus loin l’Anse Noire, la seule plage de sable noir du sud de la Martinique, à l’aspect sauvage rappelant celui des plages du nord de l’île.

Introduction à l’histoire de la Martinique aux Trois-Îlets

La commune des Trois-Îlets fait partie des endroits les plus prisés des touristes en Martinique, et pour cause : son littoral est bordé de plages face à la Baie de Fort-de-France, parfait pour faire le plein d’activités nautiques aux Trois-Îlets, notamment à la Pointe du Bout et sa belle plage de l’Anse Mitan : kitesurf, plongée, tour en jet ski, etc., et même du parachute ascensionnel !

C’est aussi ici que se trouve le village de la poterie méritant une visite pour ses maisons créoles et ses anciens ateliers de poterie. L’une des choses à faire en Martinique est également de s’intéresser à son histoire. Aux Trois-Îlets se trouve la Savane des Esclaves, musée à ciel ouvert incontournable à voir en Martinique, au milieu d’une nature que vous pouvez vous amuser à parcourir en quad, en buggy, à cheval, et même en motocross !

L’un des symboles de la Martinique : le Rocher du Diamant

Le rocher du diamant en Martinique

Il est impensable de se rendre en Martinique sans songer à aller voir le fameux Rocher du Diamant, renommé pour être un site incroyable de plongée, mais aussi pour offrir un superbe spectacle au coucher du soleil. Que ce soit depuis le Morne Larcher ou la plage du Diamant, admirer ses parois scintiller à certaines heures du jour en fonction de la lumière est l’une des choses à faire en Martinique.

De plus, sur votre chemin le long de la côte du Diamant se trouve le mémorial du Cap 110, lieu où siègent 15 statues commémoratives suite au naufrage d’un navire négrier en 1830. C’est un monument impressionnant à voir, avec non loin la maison du Bagnard, petite bâtisse colorée qui vaut aussi une petite photo. Découvrez cette côte lors d’une randonnée de jet ski vers le Rocher du Diamant

Tour de Sainte-Anne, pointe extrême sud de la Martinique

Si vous avez déjà cherché quelle est la plus belle plage en Martinique, vous avez forcément vu le nom de la commune de Sainte-Anne passer : effectivement, c’est ici que se trouve la plage des Salines, une longue et splendide plage de sable blanc bordée de cocotiers. Un véritable paysage de carte postale, tout comme son étang juste derrière, paradis pour les oiseaux de Martinique. Et ce n’est pas tout, Sainte-Anne disposant aussi d’autres plages toutes aussi belles les unes que les autres, dont l’Anse Trabaud face à l’Océan Atlantique, ainsi que l’Anse Michel un peu plus au nord, face au superbe îlet de Chevalier. Que dites-vous d’explorer la côte et admirer les magnifiques plages lors d’une randonnée en jet ski depuis Sainte-Luce ?

Randonnée jet ski à Sainte-Luce

Si vous avez envie de changer du fare niente et de la baignade au bord des plages, vous pouvez très bien faire en randonnée le tour de l’îlet Chevalier, ou bien longer la côte atlantique de Sainte-Anne pour vous rendre à l’Oeil Bleu au Cap Ferré, une piscine naturelle d’un bleu turquoise envoûtant, mais où la baignade s’avère dangereuse à cause de la houle imprévisible de l’océan. Et si vous n’avez pas peur de la chaleur, faites le tour de la Savane des Pétrifications, l’endroit le plus chaud de l’île car désertique.

Autres activités à ne pas manquer dans le sud de la Martinique

En dehors des communes des Anses-d’Arlet, des Trois-Îlets, du Diamant et de Sainte-Anne, vous passerez sûrement aussi du temps à Sainte-Luce, mentionné ci-dessus. Ce spot est apprécié pour ses plages et les activités nautiques qu’elle offre, notamment du jet ski pour ceux en recherche d’adrénaline. Un autre point d’intérêt pour faire de la randonnée dans l’arrondissement Le Marin est le Trou-Cochon, sur la presqu’île du Vauclin du côté de l’Océan Atlantique, réputé pour la mangrove qui s’y trouve et qui prospère à plusieurs endroits en Martinique. Et si vous avez envie de vous intéresser à la flore martiniquaise, n’hésitez pas à passer au Jardin de la Montagne, dans la commune du Vauclin.

La région sud de l’île de la Martinique regorge de choses à faire autant sur son littoral que dans ses terres, proposant les nombreuses activités que nous venons de voir dans ses communes les plus populaires. C’est indéniablement LA région incontournable de la Martinique à ne manquer sous aucun prétexte, que vous soyez en recherche d’aventures ou tout simplement en mode vacances reposantes.

Le centre de la Martinique, lieu d’effervescence

Remontons vers Le Lamantin et son aéroport international, votre point d’arrivée sur l’île. En dehors du sud et son activité touristique, c’est dans la région centrale de la Martinique que vous retrouverez le plus d’animation : c’est ici que se trouve la capitale, Fort-de-France.

Les choses à voir à Fort-de-France, chef-lieu de la Martinique

Rues colorées de Fort-de-France, Martinique

(c) www.lonelyplanet.com / GettyImages

À seulement dix minutes de l’aéroport international Martinique Aimé Césaire, Fort-de-France est bien souvent la ville que les touristes choisissent de visiter en premier dès leur arrivée en Martinique. Elle permet d’introduire la culture et l’histoire martiniquaises à travers ses monuments et son effervescence. C’est ici que l’on peut voir à quel point la culture martiniquaise est colorée : couleur des bâtiments, des vêtements, mais aussi des produits locaux présentés sur les étals du célèbre marché couvert de Fort-de-France. Vous serez enchanté par la chaleur que dégage la population locale !

Que ce soit en une journée ou plus, vous aurez beaucoup de choses à faire à Fort-de-France : entre les visites de la cathédrale de Saint-Louis, de la bibliothèque de Schoelcher, du fort de Saint-Louis aux côtés de ses iguanes et bien d’autres, ainsi que de vos achats de souvenirs et de produits typiques de la Martinique, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer !

À la découverte du rhum et de son histoire dans la commune Le François

Terre de culture de canne à sucre, la Martinique est également productrice de rhum et possède de nombreuses distilleries. La plus célèbre d’entre elle et la plus visitée est celle de l’Habitation Clément à Le François, un domaine au cœur des plantations de canne à sucre transformé en un musée permettant de découvrir l’histoire de cette ancienne distillerie de rhum qu’il vous faut à tout prix voir en Martinique.

Habitation Clément à Le François en Martinique

(c) Jean-François Gouait / Habitation Clément

Mis à part l’Habitation Clément, Le François est également prisé pour son accès à la Baignoire de Joséphine, une zone de baignade sur de hauts-fonds de sable blanc entre les îlets Oscar et Thierry de l’Océan Atlantique. C’est un lieu accessible lors d’une excursion en catamaran, ou bien en kayak transparent, une activité unique pour voguer sur les eaux turquoises de la Baignoire de Joséphine !

Randonnée sauvage sur la Presqu’île de la Caravelle

Toujours du côté atlantique, un peu plus au nord du François se trouve la Presqu’île de la Caravelle, un lieu incontournable à visiter en Martinique. Déclarée Réserve naturelle nationale de Martinique en 1975, c’est un endroit superbe pour admirer les vagues de l’océan se jeter sur ses falaises et pour découvrir la flore martiniquaise, dont les fameuses mangroves.

cours de surf sur la presqu'île de la caravelle

Une autre chose à faire sur la Presqu’île de la Caravelle est de passer par la plage de Tartane et son village de pêcheurs avant de visiter le château Dubuc, situé peu avant le phare de la Caravelle. Avant votre retour dans la commune de La Trinité où vous avez la possibilité de continuer votre randonnée pour aller voir la curiosité de la Mangrove Rose de Trinité, n’hésitez pas non plus à prendre un cours de surf sur la Presqu’île de la Caravelle !

Activités sportives autour de la chaîne des Pitons du Carbet

À l’est de la Martinique, au-dessus de Fort-de-France et de la commune de Saint-Joseph, se trouvent les Pitons du Carbet. Au nombre de 5, dont le plus haut atteignant les 1196 m d’altitude, ils regorgent de sentiers de randonnée accessibles à tous les niveaux. Cette chaîne de montagnes est également un lieu privilégié pour faire du canyoning en Martinique, que ce soit une descente dans les canyons de la rivière Mitan, du Piton de l’Alma, de l’Absalon ou autre, et ainsi découvrir de belles cascades, dont les plus connues de l’île de la Martinique : celles de Didier et du Saut du Gendarme.

Canyoning en Martinique

Vous trouverez aussi non loin de là le célèbre Jardin de Balata, dont la visite est indéniablement une chose à faire en Martinique. Cela vous permettra d’en savoir davantage sur la faune et la flore de l’île, le jardin présentant de nombreuses espèces de plantes tropicales, tout en profitant d’une promenade agréable avec des passages en hauteur sur des ponts suspendus à 15 m entre les plus hauts arbres du jardin. De quoi vous détendre après toutes ces activités de randonnée et de canyoning !

Le centre de l’île de la Martinique dispose de moins de plages paradisiaques que le sud, mais tout autant de choses à faire ! C’est donc une partie de l’île à ne pas négliger lors de votre voyage et à laquelle vous pouvez consacrer quelques jours, dont l’un à parcourir Fort-de-France et ses rues animées qui vous plongeront dans l’atmosphère chaleureuse des villes martiniquaises.

Le nord de la Martinique, domaine sauvage de la forêt tropicale

En voiture, empruntons la fameuse route de la Trace. D’une trentaine de kilomètres environ, elle relie Fort-de-France à l’Ajoupa-Bouillon, au nord de la Martinique. Contrairement au sud, c’est une région montagneuse dont le plus haut sommet et point culminant de l’île, la Montagne Pelée, atteint 1 397 m d’altitude. La forêt tropicale domine ses terres luxuriantes et sauvages qu’il est intéressant de visiter lors d’un séjour en Martinique.

Découverte de Saint-Pierre et son histoire

Du côté de la mer des Caraïbes, Saint-Pierre est une commune située au pied de la Montagne Pelée. Détruite par l’éruption du volcan de celle-ci en 1902, elle a été reconstruite, mais il reste toujours des ruines que vous pouvez visiter : les ruines de l’ancienne église et du théâtre sont à voir, ainsi que le mémorial de la catastrophe. C’est également en faisant de la plongée que vous pourrez découvrir un site sous-marin exceptionnel à Saint-Pierre, les sources chaudes.

Et si vous cherchez d’autres choses à faire dans le coin, n’hésitez pas à faire la petite randonnée le long du Canal des Esclaves, aussi dit de Beauregard, et à vous promener dans le Domaine de l’Emeraude, un très beau jardin permettant la découverte de la faune et de la flore martiniquaise.

Le volcan de la Montagne Pelée, un emblème à voir en Martinique

Montagne Pelée en Martinique

Que vous soyez un mordu de randonnée ou un randonneur occasionnel, difficile de passer à côté de l’ascension de la Montagne Pelée, plus haut sommet de la Martinique. Son point culminant, surnommé le Chinois, se situe à 1 397 m d’altitude. Depuis votre départ au pied de la montagne jusqu’à son sommet, attendez-vous à un changement de température ! Différents sentiers de randonnée sont aussi accessibles autour de la Montagne Pelée, dont l’un passant par les Gorges de la Falaise, longeant une rivière avec cascades et bassins naturels, de quoi vous offrir une petite baignade rafraîchissante s’il fait chaud !

Activités culturelles à Sainte-Marie

Si la visite de l’Habitation Clément ne vous a pas suffi, vous apprécierez découvrir le musée du Rhum et la distillerie de Saint-James à Sainte-Marie ! La commune, située sur la côte atlantique, est également connue pour son tombolo (banc de sable) la reliant à l’îlet de Sainte-Marie : le traverser est considéré comme une chose à faire en Martinique. Et pour plus de plaisir, pourquoi ne pas décider de monter à cheval pour une belle balade le long de l’océan ?

La visite de Sainte-Marie peut aussi se compléter par un passage à la Maison du Bèlè proposant une exposition à propos de ce genre musical martiniquais, ainsi que des cours pour vous permettre de le découvrir plus en détail, une véritable immersion dans la culture de l’île de la Martinique. Et si vous souhaitez une activité un peu plus tranquille pour la fin d’après-midi, rendez-vous au Musée de la Banane, avec à la fin de la visite dégustation, mais aussi achat de produits à base de banane que vous n’auriez peut-être jamais imaginés !

Fin du voyage à la pointe nord de la Martinique, le long de sa côte sauvage

Grand'Rivière en Martinique

(c) www.martiniqueactive.com / AquaTerra

S’il y a bien une commune à ne pas manquer dans le nord de la Martinique, il s’agit de Grand’Rivière. Sauvage et isolé, son village accessible uniquement par une seule route vous donne réellement l’impression d’être au bout du monde. Son pont historique en donne d’ailleurs le ton, entouré d’une jungle tropicale luxuriante. Ses maisons typiques des Antilles et sa belle plage de sable noir, au pied des falaises, font de Grand’Rivière un village au charme singulier. Si vous le pouvez, lancez-vous sur le chemin de randonnée reliant Grand’Rivière à l’Anse Couleuvre : en pleine jungle, dans une zone totalement vierge de constructions, vous vivrez l’une des plus belles randonnées de la Martinique, avec à l’arrivée pour récompense la belle plage de sable noir de l’Anse Couleuvre. Et si vous êtes chanceux, vous pourrez même croiser une mygale typique de l’île, la matoutou falaise, reconnaissable par son pelage bleuté.

Il y a également d’autres choses à faire à l’Anse Couleuvre, en dehors d’une baignade dans les eaux de sa plage : vous pouvez vous attaquer à la randonnée menant à la cascade Couleuvre, la plus haute de la Martinique avec ses 120 m de haut, ou bien faire une petite balade plus tranquille dans le parc de l’Habitation Céron, une sucrière-cacaoyère du 17ème siècle.

Moins visité que le sud de l’île, car plus sauvage et possédant moins de plages, le nord de la Martinique reste une région incroyable qui vaut le détour, ne serait-ce que pour voir au plus près la Montagne Pelée. Il y a beaucoup de choses à faire entre randonnées, canyoning, visites culturelles, etc., l’objectif étant de profiter des paysages sauvages de ce côté de l’île tout en faisant de belles activités !

D’autres activités avant de repartir ?

Il est toujours difficile de se dire que notre voyage aura une fin, mais c’est le cas de toute bonne chose ! Aussi, avant de quitter la Martinique, essayez de faire une balade en yole, un petit bateau traditionnel martiniquais, et de partir pêcher en haute mer avec des locaux. Admirer le littoral de l’île depuis la mer des Caraïbes ou l’océan Atlantique est très agréable. Par ailleurs, il vous est également possible d’observer l’île aux fleurs depuis le ciel lors d’un vol panoramique en autogire, un hélicoptère ULM au-dessus la Martinique, de quoi vous en mettre plein les yeux une dernière fois ! Mais après la lecture de cet article, difficile de croire que votre voyage sur l’île aux fleurs sera le dernier tant il y a de choses à y découvrir.

N’attendez plus et faites vos valises, les nombreuses activités à faire en  Martinique n’attendent que vous ! Et si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à vous rendre sur les îles voisines, dont la Guadeloupe avec ses meilleurs spots outdoor.